À propos de l’Observatoire

Notre mission

L’Observatoire québécois des inégalités produit, mobilise et démocratise des connaissances sur différentes formes d’inégalités au Québec afin d’éclairer la prise de décision et sensibiliser un large public à l’état des inégalités, à leurs causes et conséquences ainsi qu’aux solutions possibles.

L’Observatoire québécois des inégalités est un organisme de bienfaisance enregistré qui est basé à l’Université de Montréal. Il a vu le jour en 2019.

L’Observatoire mène des activités de communication, de recherche, de veille, de liaison, de transfert et d’accompagnement. Les sujets d’intérêt qu’il traite sont l’état et l’évolution des inégalités, leurs causes, leurs conséquences, ainsi que l’impact des politiques publiques et des pratiques privées sur leur évolution.

Contribuer à faire du Québec une société juste, équitable et inclusive par la réduction durable des inégalités sous toutes ses formes.

Origine de l’Observatoire

La création de l’Observatoire découle du Rendez-vous stratégique sur les inégalités sociales, une vaste démarche délibérative organisée par l’Institut du Nouveau-Monde (INM), de 2012 à 2016. Cette démarche a permis de bien documenter le phénomène des inégalités économiques et sociales au Québec et ailleurs dans le monde et de mieux circonscrire les rapports qu’entretiennent les Québécois avec ce phénomène.

Au terme de cette démarche, l’INM a proposé de faire naître un nouveau joueur se spécialisant sur les inégalités au Québec, afin de maintenir le sujet à l’ordre du jour des débats publics et de s’assurer que ce choix de société repose sur des connaissances scientifiques.

Dès les débuts de l’Observatoire, Nicolas Zorn a été l’artisan et le porteur de cet ambitieux projet, de 2015 à 2021. Dès sa première année d’existence officielle en 2019, l’équipe de l’Observatoire québécois des inégalités a accumulé les succès et l’organisation est rapidement devenue une référence nationale. M. Zorn a été le premier directeur général de l’Observatoire.

L’Observatoire est hébergé à l’Université de Montréal grâce au soutien de la Faculté des arts et des sciences, qui reconnaît l’intérêt pour la communauté universitaire et pour la société dans son ensemble de la mise sur pied d’une telle organisation. Cet engagement de la Faculté est né de l’implication enthousiaste du département de science politique et du Centre de recherche sur les politiques et le développement social (CPDS).

Nos services

Grâce à son équipe multidisciplinaire et ses nombreux partenariats, l’Observatoire québécois des inégalités a développé une expertise de pointe dans la recherche et la communication sur les inégalités, lui permettant d’offrir une variété de services à la communauté.

Projets de recherche

Des organisations variées nous confient des mandats de recherche afin de les éclairer sur divers types d’inégalités, sur l’identification et la caractérisation de populations vulnérables, sur l’analyse de politiques publiques et sur l’identification de pistes de solution porteuses.

Notre approche nous permet de traiter de problématiques locales, régionales et nationales, en mobilisant diverses techniques d’analyse qualitative et quantitative. Notre accompagnement en  transfert de connaissance favorise aussi l’appropriation des résultats de l’étude par des publics ciblés et des discussions sur les pistes de solution identifiées.

Services-conseils

Des organisations et des entreprises ont recours à nos services afin de les aider à identifier et réduire les inégalités au sein de leurs structures, ou alors pour s’assurer que leurs actions sont en phase avec des valeurs d’égalité, de diversité, d’équité et d’inclusion.

Transfert de connaissances

Par les nombreux partenariats qu’il entretient, l’Observatoire québécois des inégalités est un pont entre le monde des organisations de la société civile, et celui de la recherche scientifique.  Cela nous permet de nous joindre à des équipes de recherche afin de prendre en charge le volet de transfert de connaissance afin de favoriser l’utilisation par les milieux de pratique des activités et résultats de recherche.

Conférences sur mesure

Une ou plusieurs personnes de notre équipe peuvent se déplacer afin de partager les résultats de nos derniers travaux, ou pour faire une présentation sur mesure sur une question qui vous préoccupe.

Formations

Que ce soit dans le cadre d’une école d’été, d’un programme de formation aux employés ou pour compléter votre expertise dans tout parcours de formation, notre équipe dispose à la fois des savoirs et des techniques pour favoriser l’appropriation des connaissances auprès de divers publics.

Notre approche

L’Observatoire québécois des inégalités se distingue par son adoption résolue d’une perspective intersectionnelle, allant au-delà des analyses traditionnelles des inégalités. En intégrant le concept d’ADS+ (Analyse différenciée selon les sexes et intersectionnelle), cette approche considère non seulement les disparités économiques, mais également les multiples dimensions qui façonnent la vie des individus. Cette démarche reconnaît que les inégalités ne se limitent pas à une seule facette de l’identité, mais sont le produit complexe de l’interaction entre le genre, l’origine ethnique, la classe sociale, l’âge et une foule d’autres facteurs. En privilégiant cette perspective, l’Observatoire vise à révéler les structures profondes de l’injustice sociale et à concevoir des solutions plus holistiques, éclairant ainsi les voies vers un Québec plus inclusif et équitable pour tous.

L’approche intersectionnelle trouve son essence dans l’utilisation de méthodes qualitatives diversifiées. Elle permet d’aller au-delà des simples statistiques en donnant la parole aux individus et en reconnaissant la valeur des expériences vécues. Les entretiens approfondis avec des personnes provenant de divers milieux offrent des perspectives riches, révélant les nuances souvent invisibles des inégalités quotidiennes. 

En complément, nous valorisons aussi la recherche-action, ainsi que les entretiens et la collaboration avec des experts du vécu, car ces méthodes enrichissent notre analyse en prenant en compte la complexité des réalités individuelles tout en s’arrimant rigoureusement à différents types de données quantitatives et qualitatives.

Enfin, la recherche menée à l’Observatoire doit bénéficier au plus grand nombre. 

S’abonner à l’infolettre de l’Observatoire

Les inégalités vous interpellent? Abonnez-vous à notre infolettre pour ne rien manquer des publications et événements de l’Observatoire.

Ampoule en 3D sur un rectangle sur fond jaune