Les inégalités dans l'actualité

Des Américaines soudées face à l'écart hommes-femmes dans la finance

Torrence Otten
La Presse

Trentenaire bien insérée dans la vie professionnelle, Kate Packard s'est pourtant retrouvée désarçonnée par le jargon des investisseurs quand elle a souhaité faire fructifier ses revenus : elle a donc rejoint un groupe de femmes qui entend réduire le fossé entre les sexes dans la finance.

Les conseillers en investissement, assure-t-elle, ont tendance à utiliser un ton condescendant et à se restreindre à des concepts simplistes face aux interlocutrices féminines.

« Ils vont dire des trucs du genre : les dollars sont verts et c'est du papier. Bon, merci, j'aurais trouvé ça toute seule », s'emporte la responsable en communication, originaire de Sterling, dans l'État de Virginie.  

Mme Packard, 38 ans, veut contribuer à combattre une réalité : les femmes ont proportionnellement nettement moins de chances d'investir dans les marchés que les hommes.  

Voir l'article complet

Retour à la liste des nouvelles