Les inégalités dans l'actualité

Une étude sur l’itinérance cachée réclamée par un élu d’opposition

Zacharie Goudreault
Journal Métro

Déplorant un portrait incomplet de l’itinérance dans le dernier dénombrement, un élu municipal demande à la Ville de Montréal de presser Québec pour qu’une étude sur l’itinérance cachée dans la métropole soit réalisée. Une demande que partagent plusieurs organismes locaux venant en aide aux sans-abri.

«Il faudrait inclure les invisibles», a illustré à Métro le porte-parole du parti Ensemble Montréal en matière d’itinérance et conseiller municipal dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, Benoit Langevin.

Ce dernier note que le plus récent dénombrement des sans-abri, qui a permis de recenser 3149 personnes itinérantes dans la métropole le 24 avril 2018, est incomplet, car il ne permet pas de savoir combien de Montréalais ont décidé de dormir temporairement sur le divan d’une connaissance à défaut d’avoir leur propre logement.

Voir l'article complet

Retour à la liste des nouvelles