L'Observatoire dans les médias

Baisser les impôts des entreprises : cadeau aux riches ou dopant économique?

Tiphanie Roquette
Radio-Canada

Les chiffres que fait miroiter Jason Kenney sont du bonbon pour une province qui souffre depuis près de cinq ans de difficultés économiques. Le chef du Parti conservateur uni (PCU) de l'Alberta propose de baisser l'impôt sur les sociétés de 12 % à 8 % en quatre ans. Ce qu'il espère en retour? La création de plus de 55 000 emplois et l'injection de 13 milliards de dollars dans l'économie albertaine. Mais est-ce réaliste?

C’est compliqué

Poser la question, c’est ouvrir une boîte de Pandore dans les théories économiques. Le problème, explique l’économiste de l’Université de Calgary Trevor Tombe, c’est que l’économie ne fonctionne pas en vase clos. Si on baisse les impôts et que les emplois augmentent, est-ce dû à cette bonne idée ou, par exemple, à la soudaine remontée des prix du pétrole?

Le lien de cause à effet paraît logique au premier abord. Baisser l’impôt donne plus d’argent aux entrepreneurs qui peuvent investir dans la croissance de leur entreprise et la création d’emplois. C’est la théorie du ruissellement.

Voir l'article complet

 

Retour à la liste des nouvelles